Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 07:27

 010-copie-1.JPG

 

Repost 0
Published by f8ggz.over-blog.fr - dans Châteaux- Jura
commenter cet article
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 07:09

 061.JPG

Le château de Rochelle à Grusse (39)

 

Le château, au bord de la Sonnette, au côté du moulin du même nom, est une belle grosse demeure construite sous l'empire par Antoine-Joseph Secrétan. Il témoigne de l'ascension sociale du fils de la République.

 

Né au moulin de Rochelle, Antoine-Joseph Secrétan s'engagea dans les bataillons de volontaires en 1792 pour défendre la 1ère république, il continua dans les armées de Bonaparte et devint le colonel de la garde impériale.

 

Napoléon le décora de la légion d'honneur en  1804, le fit colonel et baron d'empire en 1813.

 

Le château, de style néoclassique atteste de son appartenance à la nouvelle noblesse d'empire. Le baron Secrétan s'y retira pour oublier le temps de la restauration trop amer aux bonapartistes, y organisa ses obsèques et souhaita une sépulture dans sa propriété, ce qui fut fait en 1837.

Repost 1
Published by f8ggz.over-blog.fr - dans Châteaux- Jura
commenter cet article
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 16:41

 059

 

Le château de Rosay (Jura)

De la ruine à la renaissance

  

Sous sa carapace de lierre, et l'ombre du sapin qui la couronnait, la tour de Rosay semblait endormie pour toujours. Les voyageurs qui passaient alors à proximité, charmés par ce site, ne pouvaient imaginer un autre avenie que la ruine définitive.

 

C'était compter sans Marcel Duthion. Né en 1923 à Condal, en Saône-et-Loire, dans une famille de fermiers.

Il travailla très jeune à la restauration du château. Dans une ferme, on doit savoir tout faire. Enfant, il observait son père, sa mère et son frère ainé. Il apprenait leurs gestes, impatient de les répéter. Son père l'a initié au travail du bois. Il doit aussi beaucoup à un oncle maçon et tailleur de pierres.

 

Par la suite, il a toujours cherché à améliorer les techniques, les machines, et à acquérir les savoir-faire des différents corps de métier. Marcel Duthion consacre tout son temps libre à créer et réaliser de ses mains des ouvrages de toute sorte, exploitant ses connaissances et son savoir-faire, tout en repoussant sans cesse les limites et sans que celà n'entame en rien sa modestie et sa simplicité.

 

Ebéniste, il fabrique tout un mobilier de style bressan: vaisselier, crédences, tables, chaises, fauteuils, lits à baldaquin, caisses d'horloges ainsi qu'un "arche blanc".

 

L'achat du château.

 Au printemps 1980, la commune de Rosay souhaitant se débarrasser du lavoir en fonte désaffecté, M. Broissia, maire de Rosay, le signala à Marcel Duthion. Un dimanche matin, celui-ci et son gendre, Roland Rémondet, se rendirent sur place afin d'examiner ce lavoir et de discuter de son achat avec le maire. Ils passèrent ainsi à proximité des ruines du châtaeu, ce qui aiguisa leur curiosité et leur envie d'en savoir plus sur ces ruines. M. Broissia leur apprit qu'elles appartenaient au bureau d'aide sociale et que celui-ci envisageait de les céder afin de réparer, avec le produit de la vente,les autres bâtiments légués par Pierre-Joseph Brangeat en 1848.

 

Cette cession était aussi envisagée pour mettre fin aux risques d'accidents qui résultaient de l'état des ruines, mais sous réserve que l'acquéreur s'engage à restaurer la tour afin de conserver ce témoin de l'histoire du village. Marcel Duthion, amoureux des vieilles pierres et Roland Rémondet, qui avait contracté cette passion avec l'abbé de Perthuis de Laillevaut au château de Présilly dans le Jura, ne pouvaient qu'être tentés par cette aventure.....Mai 1986.

 

Repost 0
Published by f8ggz.over-blog.fr - dans Châteaux- Jura
commenter cet article
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 15:26

107.JPGLe château de Maynal

 

Comme beaucoup de villages du département, Maynal était divisé en deux seigneuries principales, dites l'une la partie de Rosay et l'autre, la partie de Chevreau; La première relevait du château de Saint-Laurent-la-Roche.

 

La seigneurie en la partie de Rosay constituait dans une tour et maison forte, et dans la justice haute, moyenne et basse sur les hommes et le territoire qui en dépendait, à Maynal, le Sorbief et Seillières. Les criminels condamnés à mort étaient les seuls qui devaient être livrés, pour l'exécution, aux officiers de justice de Saint-Laurent-la-Roche. Le château de Maynal en la partie de Rosay, était situé au nord-est du village, sur unr petite éminence qu'entouraient des fossés, sur lesquels était jeté un pont-levis. Le château se composait d'un donjon (ou tour carrée) ayant dix mètres de côté (12m sur 18m en réalité) et percé de meurtrières. La maison forte, isolée du donjon, était flanquée d'une autre tour ronde. Un bâtiment de fermier, un pressoir et un four pour l'usage des habitants formaient les dépendances du château. Toutes ces constructions ont été incendiées une première fois par les français en octobre 1637 (rappelons qu'à cette époque, la Franche-comté était une province espagnole et qu'elle était en guerre avec la France d'où son nom de "Franche" étant donné que le royaume d'Espagne ne s'occupait pas beaucoup de ce territoire). L'ensemble fut démentelé, comme la plupart des fortifications de cette région après le rattachement de la Franche-Comté au royaume de la France à la suite du traité de Nimègue (1680) et sur ordre de louis XIV. il ne reste plus à ce jour que la petite tour (en exellent état) dont le troisième étage a servi un temps de pigeonnier et les ruines du donjon. Un manoir a été construit par la suite au pieds des anciennes fortifications et terminé en 1757.

Repost 0
Published by f8ggz.over-blog.fr - dans Châteaux- Jura
commenter cet article
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 14:14

 PICT0025

Moulin des Gobards à Savigny en Revermont, sur la Vallière.

 

Au micro: Michel F8GGZ/P

Au log: Laurent, F8FSC/P

 

Ce moulin est situé sur un canal de dérivation de la Vallière de 100m environ et un canal de fuite de même longueur.

 

Ce mouin a été réglementé par un arrêté préfectoral du 26 décembre 1827.

 

En 1855, les statistiquent indiquent: Moulin des Gobards ayant trois roues à barils qui font tourner chacune une paire de meules, une chute de 1,5m pour une force hydraulique de 12 chevaux, chômage pendant deux mois, huilerie à manège. Cette usine a quatre paires de meules: à blé, à maïs et à menu grain dont une paire de meules blandine pour la mouture des gaudes. Le bâtiment contenant au rez-de-chaussée trois pièces d'habitation au Sieur Pernin.

 

Dans le courant du XXe siècle, la force motrice faisait tourner une roue à aubes et trois roues à augets. Le moulin avait trois paires de meules dont une paire de  blandine pour les gaudes. Au sud, c'est-à-dire de l'autre côté du passage d'eau, existait également un moulin à huile qui a fonctionné certainement avant 1914. Il s'agit de l'ancien moulin à manège indiqué dans les statistiques de 1855. A noter que la roue à aubes et les meules à huile ont été offertes à l'antenne de Sagy de l'écomusée de Pierre-de-Bresse.

 

Isabel, de nationalité canadienne et son Mari Perry Macklin,de nationalité néo-zélandaise, les heureux propriétaires de ce moulin, en ont fait leur habitation principale et ont aménagé les greniers en gîtes.

 

Merci Isabel, pour l'accueil chaleureux que vous nous avez réservé et bons vols à votre mari.

 

Michel.

Repost 0
Published by f8ggz.over-blog.fr - dans Moulins Dpts 71 à 80
commenter cet article
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 12:07

 008

Le moulin Ropost, sur la commune de Gizia

 

Au micro: Laurent F8FSC

Au log: Michel F8GGZ

 

Ce moulin est le dernier en aval de la commune de Gizia. Il est également le dernier que nous ayons activé sur cette commune. Il est situé sous le viaduc de la RD 1083 qui enjambe la vallée.

 

Un canal d'amené de 150 mètres, une chute d'eau de 3,5 mètres, 5 roues à augets en dessus, développaient une puissance de 11 chevaux-vapeur.

 

Composé comme la plupart des moulins de trois paires de meules pour le blé, le maïs et le menu grain, ce moulin était également une huilerie.

 

 Construit au début des années 1860, il cessa toute activité en 1914.  

Repost 0
Published by f8ggz.over-blog.fr - dans Moulins -Jura
commenter cet article
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 11:53

 

 010

Le moulin Convers, sur la Gizia, commune du même nom

 

Au Micro: Michel F8GGZ

Au log: Laurent F8FSC

 

Ce moulin datant de 1861 a cessé ses activités en 1930.

 

Un canal d'amené de 180 mètres, une chute d'eau de 3,10 mètres sur 3 roues à augets en dessus, permettaient de développer une puissance de 8 chevaux-vapeur et de mettre en mouvement trois paires de meules de 1,5mètre de diamètre pour le blé, le maïs et le menu grain. Le canal de fuite est de 200 mètres.

 

Ce moulin est en rénovation pour devenir une résidence secondaire.

Repost 0
Published by f8ggz.over-blog.fr - dans Moulins -Jura
commenter cet article
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 10:49

dmf-39019.JPGLe moulin Bonnot, sur la Gizia, commune du même nom.

 

Au Micro: F8FSC Laurent

Au log: F8GGZ Michel

 

Historique:

Ce moulin, dit "moulin Bonnot", est découvert sur les premières cartes vers 1762.

Il est vraissemblablement reconstruit vers 1850 par Monsieur Pommier qui possédait déjà à 250 m en amont un autre moulin à deux tournants , construit illégalement en 1794.

 

Une huilerie est mentionnée au début du 19e siècle puis il est transformé en minoterie avec installation d'un appareil à cylindres vers 1940-1950 tout en continuant à traiter les céréales secondaires.

 

1934: Deux roues hydrauliques et un moteur diésel.

1950: Un appareil à cylindres, un buttoir et quatre paires de meules.

 

Il cesse toute activité en 1958.

 

Il n'en reste actuellement rien de la partie "machinerie" mais le propriétaire actuel a l'intention d'entreprendre des travaux de restauration à l'identique de l'époque.

 

 

 

Michel

Repost 0
Published by f8ggz.over-blog.fr - dans Moulins -Jura
commenter cet article
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 09:58

 001

 Le moulin Garnier sur la Gizia, commune du même nom.

 

Au micro: Michel F8GGZ

au log: Laurent F8FSC

 

Ce moulin porte le nom des ancètres de monsieur Michel Nicod, actuel propriétaire et membre passioné de l'association "les amis des moulins".

 

Les droits d'eau de ce moulin datent de 1630 et 1710 et ont été accordés par les seigneurs de Chevreaux, les Damas.

 

Deux roues à augets en dessus, d'un diamètre de 1,80 mètre sont misent en mouvement par une chute d'eau de 2,20 mètres pour une puissance de 7 chevaux-vapeur.

 

Trois paires de meules de 1,5 mètre de diamètre composent ce moulin dont une paire en bloc de silex de la Ferté-sous-Joire pour le blé, une paire en silex agloméré pour les céréales secondaires (maïs et orge) et une paire pour les gaudes, en pierre naturelle du pays, d'un seul bloc.

 

Le tamisage de la farine se fait par bluterie.

 

Un moteur auxilliaire actionne le moulin en cas de basses eaux. Le canal d'amené à une longueur de 170 mètres et celui de fuite de 50 mètres .

 

Il y a environ 200 ans, la force motrice de ce moulin servait également à scier de la pierre, écraser du gypse et même actionner une batteuse.

 

Il faut parler au présent de ce moulin car il faut savoir que c'est un des derniers en parfait état de fonctionnement et son propriétaire  y met tout son coeur pour l'entretenir et perpétuer le savoir-faire de nos anciens. Aujoud'hui encore, 27septembre, quand je suis venu rendre visite à Michel, le moulin tounait, grace à la force de l'eau sur la roue et les meules écrasaient du "vrai" grain pour faire de la "vraie" farine à l'ancienne ; MAGIQUE!

 

Que ça sent bon la farine dans ton moulin, Merci Michel!

 

Merci également pour tous les précieux renseignements que tu as bien voulu nous communiquer sur les moulins de Gizia. C'est super!

 

Michel, F8GGZ

Repost 0
Published by f8ggz.over-blog.fr - dans Moulins -Jura
commenter cet article
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 17:20

 035.JPG

 

Le moulin de la Doye

Au micro: Laurent F8FSC    

Au log: Michel F8GGZ

 

 

Situé à quelques centaines de mètres de la source de la  rivière Gizia, sur la commune du même nom, ce moulin est le premier, et le plus ancien des sept qui se trouvent dans la vallée. 

           

Il fut construit entre 1200 et 1300 par les moines de Gigny et le Miroir.

 

 Les statistiques de 1930 indiquent:

Un canal d'amené de 200 mètres et une chute d'eau de 3,5 mètres actionnent une roue à augets en dessus de 3 mètres de diamètre pour une puissance nominale de 6 chevaux et mettent en mouvement trois paires de meules pour le blé, les céréales secondaires et une paire de blandines pour les gaudes.

 

Ce moulin a cessé  toute activité en 1930. Il a été aménagé en résidence secondaire. 

 

.

Repost 0
Published by f8ggz.over-blog.fr - dans Moulins -Jura
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de f8ggz.over-blog.fr
  • : Sans aucune prétention et le plus simplement possible, j'espère vous faire découvrir une infime partie du patrimoine châteaux, moulins, lavoirs ou autres que je puisse rencontrer lors de mes activations. En aucun cas je ne saurais prétendre être un connaisseur en la matière, j'essaie simplement, par la voie des ondes, par mon blog, grâce à tous les renseignements recueillis auprès des propriétaires, de revues, de livres ou tout autres, de ne pas laisser notre patrimoine tomber dans l'oubli. Si vous êtes propriétaire d'un moulin ou d'un château et que vous désiriez le voir activé et figuré dans mon blog, où que vous soyez en France, dites le moi, ce sera un but durant mes vacances, merci.
  • Contact

Recherche

Pages