Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 07:21

052.jpg

Le château de Villeron,

activé le mardi 17 septembre par moi-même Michel f8ggz/p

 

Situé à l'écart du village de Savigny-en-Revermont, ce petit château du XVIII ème siècle domine l'étang qui porte le même nom, étang de Villeron, d'une superficie de plus de 37 hectares. Ce château a été maintes fois restructuré et a finalement perdu un étage. Les propriétaires actuels l'ont reconverti en gîtes et chambres d'hôtes . De sa position dominante sur l'étang, il offre un panorama magnifique et invite à la détente et à la découverte de cette région de Bresse bourguignone.

047

Vue depuis le château sur l'étang de Villeron;

CAM00180-1-.jpg

Le château dans son état originel et l'étang de Villeron.

CAM00178-1-.jpgCAM00176-1-.jpg

Emplacement idéal sous le regard vigilant de ce pin, vieux de plus de 200 ans.

 

CAM00175[1]

Juste un petit café me direz-vous!.... Oui, mais c'est vraiment bon quand il est offert avec tant de gentillesse!

Merci à vous, Colette et Yves pour ce superbe accueil que vous m'avez accordé, je ne suis pas prêt de l'oublier.

 

Photos: Moi-même Michel.

 

 

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 15:06

CAM00167.jpg

Le moulin de Villeron,  activé le mardi 17 septembre 2013 par moi-même Michel F8GGZ/p

Moulin de Villeron, sur étang.
  
L'étang de Villeron, d'une superficie de 37,50 hectares, reçoit les eaux de la Blainette.
  
En 1855, les statistiques indiquaient: moulin Guillemin sur étang de Villeron fonctionnant au moyen de deux roues à barils qui font tourner deux paires de meules. La chute est de 1,50 mètre et la force dynamique de 4 chevaux. Elle chôme plus de quatre mois par an par manque d'eau.
  
En 1879: Moulin à eau appartenant à Jean Germain, position avantageuse. En hiver pouvant faire tourner trois paires de meules à blé, à menu grain et à maïs. Pendant huit mois l' usine chôme par manque d' eau. Il y a une chute de 1,50 mètre pour une force dynamique de 10 chevaux.
 
Bien qu' elle ne soit pas mentionnée, il y avait déjà sans doute une turbine que l' on retrouve plus tard justifiant l' existence des trois paires de meules dont une pour les gaudes.
 
Pierre Gaudot à fait tourner ce moulin entre les deux guerres puis la famille Géniaux a repris cette activité pendant deux générations. Claude géniaux arrêtera la mouture en 1944. Edmond et Marcel Lamberger ont fait moudre à façon jusqu' en 1938 dans ce moulin en même temps que dans celui du bourg qui fonctionnait avec un moteur à gaz pauvre. Celui de Villeron était plus avantageux avec la force hydraulique en période hivernale.
 
On raconte que, pendant le mois de février du terrible hiver 1929, les chevaux, spécialement ferrés, tiraient des chars de grain en provenance de la gare de Savigny, à travers l'étang gelé, jusqu' au moulin de Villeron, pour éviter un long détour.
 
Renseignements tirés du livre de Jean Brayard: "Le bassin de la Vallière, ses cours d' eau, ses moulins et leurs meuniers".
CAM00163.jpgCAM00164-copie-1.jpg                                             L'étang de Villeron

PICT0021-copie-1.JPG
     Le canal d'amenée

Photos: Michel F8GGZ.

 

 
Partager cet article
Repost0
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 20:55

CAM00129.jpg

 Activé le 5/9/2013 par moi-même Michel F8GGZ/p sous la référence DFCF 71-048

Dans l'entrée du château des Crozes, sur les murs à droite et à gauche de la porte d'entrée, est expliquée l'histoire de cette demeure.

Sur le mur de gauche:

  Commencé en 1875 et terminé en 1880, le château des Crozes a été construit par monsieur Jules LOGEROTTE, député de Saône-et-Loire, sous- secrétaire d'Etat aux Beaux Arts, Conseiller Général du canton de Cuiseaux, qui l'a légué à sa fille Mme De Laverine, épouse du capitaine de Laverine "Mort pour la France" en 1914 ainsi que l'ainé de ses fils porté disparu: Joseph De laverine.

  Monsieur Hubert De Laverine-Logerotte, à son retour de captivité en 1942, s'était réfugié dans le pays de sa femme née Antoinette FATHE, à Ouradour-sur-Glane, où il devait trouver une mort tragique avec sa femme et ses deux petites filles Marie-Antoinette et Marie-Thérèse De Laverine, ainsi que la totalité des habitants de cette citée martyre. IN MEMORIAM.

Sur le mur de droite:

  Au décès de Mme De Laverine le château a été mis en vente et acquis en 1956 par le syndicat intercommunal du château des Crozes, comprenant les communes de: Condal,Champagnat, Dommartin-les-Cuiseaux, Flacey-en-Bresse, Frontenaud, Le Miroir, Sagy, Sainte-Croix, Varenne-St-Sauveur.

  La maison de retraite crée par le syndicat a été inaugurée le 5 mai 1957 par Monsieur le sous-préfet de Louhans représentant le préfet de Saône-et-Loire, monsieur le Président du Conseil Général et de nombreux parlementaires du département, au millieu de grandes festivités et d'un grand concours de peuple venu de toutes les communes environnantes.

  La maison de retraite agrée provisoirement le 19 septembre 1957 a ouvert ses portes le 4 novembre 1957 et par décret du 30 mars 1961 a été érigée en établissement public.

PICT0002.JPG

Renseignements recueillis sur le site de la commune de Frontenaud via Wikipédia.

Photos: Moi-même: Michel F8GGZ.

 

Partager cet article
Repost0
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 20:27

PICT0021.JPG

 Activé le 5 septembre 2013 par moi-même Michel F8GGZ/p sous la référence DMF 71-046.

Le moulin des Champs Denis, caché dans son coin de verdure, a, selon des renseignements recueillis dans le voisinage, conservé tout son matériel de meunerie. J'essaierai de contacter les propriétaires pour de plus amples renseignements.

PICT0018-copie-1.JPG

Les restes de la roue qui devait être une roue à augets (barils) en dessus.....

PICT0016-copie-1.JPG

.... alimentée par une retenue qui semble maintenant appartenir.......

PICT0022.JPG

...à ce bon vieux couple de colverts.

Photos: Moi-même: Michel F8GGZ.

Partager cet article
Repost0
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 20:07

CAM00138.jpg

Activé le 3 septembre 2013 sous la référence 71-045 par moi-même, Michel F8GGZ/p, en compagnie d' un autre Michel au log informatique, ami de longue date mais non radioamateur. Merci "Mico".


Ce moulin, situé sur le cours du Louvarel à quelques 500mètres environ en aval du moulin de la Dourlande est également appelé moulin de la Fournaise. Une plaque sur ses murs lui donnat le nom de moulin de la Favière, c'est celui-ci que j'ai conservé pour son activation.

PICT0013CAM00137.jpg

Cet ancien moulin, dans un cadre enchanteur, a été réhabilité en une charmante résidence secondaire dans laquelle j'ai été reçu par des propriétaires on ne peut plus aimables et accueillant qui trouveront ici l'expression de mes sincères remerciements.


Si vous pouvez me transmettre les renseignements sur votre moulin, je me ferai un plaisir de les ajouter ici. Merci.


Photos: Moi-même Michel F8GGZ.

Partager cet article
Repost0
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 19:48

CAM00132.jpgCAM00130.jpg

        Vue d' ensemble du moulin de la Dourlande      et....                      un coin pour rêver.....

 

Ce moulin, activé le 31 août 2013 par Michel F8GGZ, sous la référence 71-044, ne possède malheureusement plus ses roues mais conserve toute sa machinerie. Il est situé directement sur le cours du Louvarel.  Je n'ai pas plus de renseignements sur ce beau moulin qui a su garder tout son charme et sa tranquillité....appelant à la rêverie et à la détente entre amis comme j'ai pu le constater lors de ma visite. 

Si les propriétaires, des amis ou toute autre personne pouvaient me faire part de renseignements complémentaires, je les en remercie par avance.

PICT0005-copie-1.JPG


Photos: Michel F8GGZ.

Partager cet article
Repost0
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 19:36

001-copie-1.JPGPICT0001.JPG

                     Vue d'ensemble                                                  Le moulin du Venay

Ce moulin a été activé le 17 août 2013 par Michel F8GGZ/p sous la référence 71-043.

Renseignements sur ce moulin bienvenus.

Photos: Moi-même Michel F8GGZ.




Partager cet article
Repost0
24 juillet 2013 3 24 /07 /juillet /2013 10:48

2013-07-22-11.51.42.jpg2013-07-22-11.53.04.jpg

Le lavoir du Sorbief route de Seillères (réf 39-002)

021.JPG

Le lavoir du Sorbief route de l'étang de la Loge (Réf 39-003)

2013-07-22-11.58.07.jpg2013-07-22-11.58.46.jpg

Le lavoir de Seillères (Réf 39-001)

Ces trois lavoirs ont été activés le 23 juillet 2013 par Michel f8ggz/p au micro et Pierre F4GLJ/p (dpt 95) au log

Lavoir-du-Bourg.JPGCare-en-Haut.JPG

le lavoir du Bourg route de Beaufort (Réf 39-004) et celui du Care en Haut (Réf 39-005)

Care-en-Bas.JPG

Fontaine et lavoir du Care en Bas (Réf 39-006)

Ces trois derniers lavoirs ont été activés le 27 juillet 2013 par Michel F8GGZ/p au micro et Claude F5AYZ/P (dpt 95) au log. 

Pour la petite histoire, les lavoirs du Care en Haut et du Care en Bas ont été remis en eau par monsieur Pierre Bourgeois et moi-même en 1977 et ne se sont jamais arrêtés depuis. 

Remerciements à Monsieur le maire de Maynal, Christian Buchot, et aux conseillers municipaux  pour la remise en état des lavoirs du Bourg, du Sorbief et de Seillières et merci également aux bénévoles qui les entretiennent et les fleurissent. 

Photos: Moi-même; Michel F8GGZ.

Partager cet article
Repost0
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 19:21

007-copie-2.JPG

Le moulin de la Croix a été activé le 4 juin 2013 par Michel F8GGZ/p au micro et Aline F4GPA/p ainsi que Bernard F1GOY/p au log. 

Historique.

Le moulin de la Croix est situé sur une dérivation du bief de l'étang des Claies. Il est l'un des trois moulins situés sur la commune de Ratte. il est le dernier à l' aval à environ 1500 mètres de la confluence avec la Blainette. Son origine remonte vraisemblablement à quatre siècles. La dernière famille qui l'habita était établie en ce lieu depuis 1666.

En 1855, les statistiques indiquent: moulin de la Croix, propriétaire Vincent Claude situé sur le bief de l'étang des Claies. le cours d'eau est assez bon pour une chute de 1,50 mètre. L'usine est mise en action par deux roues à barils qui font tourner chacune une paire de meules pour une puissance dynamique de 5 chevaux, une à maïs et une à menus grains.

A la fin du XIXe siècle, il y avait trois paires de meules dont une dans un appentis du bâtiment d'habitation faisant la mouture des gaudes.

En 1856, suite à une pétition, divers propriétaires riverains de la Blainette (du bief de l'étang des Claies) au territoire de Ratte ont adressé un projet pour obtenir la réglement du moulin de la Croix. Ils se plaignent des innondations dommageables auxquelles leurs fonds demeurent exposés en amont par l'exagération de la hauteur de la retenue et en aval par la manoeuvre trop brusque des vannes de décharge. La décision sera prise après enquête de vingt jours à la mairie de ratte où aucune nouvelle observation n'a été faite.

Henri Vincent a cessé la mouture pour le blé en 1943.

Henri Vincent et sa soeur Madeleine Vincent, sans descendance, ont légué ce moulin à l'écomusée de la Bresse bourguignonne. Il fait maintenant partie du "circuit des moulins" créé par le musée. Le seuil pour alimenter le canal a été reconstruit. Une grande roue à aubes, fabiquée par un artisant de la commune pour les visites guidées, fonctionne toujours. L'écomusée assure la pérénité de ce moulin pour permettre aux générations futures de connaitre le fonctionnement des moulins mus par la force hydraulique.

005-copie-2.JPG

La roue à aubes, en parfait état.

Renseignements tirés du livre de Jean Brayard: "Le bassin de la vallière, ses cours d'eau, ses moulins et leurs meuniers."

Photos: Moi-même Michel, F8GGZ.

Partager cet article
Repost0
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 21:47

PICT0030

Le moulin de Pont des Vents activé le 16 juin 2013 à l'occasion de la Journée Nationale des moulins par Michel F8GGZ/p au micro et Laurent F8FSC/p au log informatique.

 

Le moulin est situé à la frontière de l' Ain et du jura, au bord du Suran, rivière de 72 km qui prend sa source dans le Jura, à 20 km en amont du moulin.

Histoire du Moulin.

Ce moulin hydraulique date du moyen-âge mais la première trace écrite date de 1486. Il tournait grâce à deux roues en bois et écrasait différentes céréales. Dans les années 1640, avec l' introduction du maïs en Bresse et Jura,le moulin va écraser du maïs grillé pour faire de la farine de gaudes à l' origine d' un plat typique de la région.

En 1869 deux turbines hydrauliques de type Francis vont remplacer les roues en bois. Le moulin continuera de fabriquer de la farine de gaudes et la farine pour l' alimentation des animaux jusqu' en 1975.

En 1975 le dernier meunier, M. Perrin, arrête son activité. Il décédera en 1995. C' est alors que sa veuve décidera de léguer le moulin à la commune de Montfleur qui consentit un bail emphytéotique (pour l' euro symbolique) au SIDAPEMONT ( Syndicat intercommunal de la petite montagne).

En 1995 jusqu' à l' ouverture en 1998, c' est une équipe de bénévoles qui s' emploie à nettoyer les turbines et faire l' inventaire de tous les outils trouvés dans les bâtisses. le site est alors inscrit sur la liste supplémentaire des Monuments Historiques puis la restauration commence en 1997.

Juillet 1998: C' est enfin l' ouverture de l' écomusée: de nouveau, les turbines et les meules tournent. La farine de gaudes produite est transformée sur place au fournil, ou vendue aux visiteurs et restaurateurs de la région.

Avril 1999: Cité au guide du routard et référencé au guide michelin.

Avril 2008: De nouveau, remise en route de la deuxième partie du moulin, après une longue restauration, le moulin n' avait plus fait de farine de blé depuis le 19e siècle, sortent enfin trois farines de blé bio panifiable. La restauration est terminée, d' autres projets et idée trottent dans la  tête de Bruno (le locataire) pour poursuivre l' animation de ce site magnifique.

Mars 2009: sébastien est arrivé dans la structure avec ses idées neuves, Bruno continue à louer le moulin pour faire vivre l' activité développée depuis onze ans, le pari semble de plus en plus réaliste.

Avril 2011: Ouverture d' une nouvelle salle, la batteuse construite en 1869 est enfin visible et installation d' une tournerie 19ème.

Octobre 2011: Nouvelles fabrications pour des clients sensibles aux protéines réticulées du blé (gluten en présence d'eau) utilisation de nouvelles farines bio issues de vielles variétés de blé: l'épéautre (origine Eurasie) et le Kamut (origine Moyen-Orient).

Les turbines, moteur du moulin.

Le moulin de Pont des Vents ne tourne plus avec ses roues en bois mais avec deux turbines hydrauliques de marque Fontaine installée en 1869 comme dit plus haut. Elles sont placées en dessous du moulin, au fond de la chambre d' eau. (colone d' eau de 3 mètres de hauteur).

Pour amener l' eau au moulin, le canal d' amenée à une longueur de 600 mètres. L' eau passe ensuite sous le moulin, dans la chambre d' eau, à travers la turbine, puis ressort de l' autre côté du moulin par le canal de fuite avant de retourner à la rivière.

A l' étage, il y a quatre paires de meules en pierre. A ce jour, deux paires fonctionnent. Une pour écraser le maïs grillé et la seconde pour le blé certifié bio panifiable.

Renseignement recueillis après autorisation sur le site: moulin.ecomusée.jura.free.fr 

PICT0027PICT0031

MOULIN ECOMUSEE de Pont des Vents

Au four et au moulin,

Par amour du pain.

39320 MONTFLEUR

03 84 44 33 51

aufilduson@free.fr

GRAND MERCI.

Photos: Michel F8GGZ



Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de f8ggz.over-blog.fr
  • : Sans aucune prétention et le plus simplement possible, j'espère vous faire découvrir une infime partie du patrimoine châteaux, moulins, lavoirs ou autres que je puisse rencontrer lors de mes activations. En aucun cas je ne saurais prétendre être un connaisseur en la matière, j'essaie simplement, par la voie des ondes, par mon blog, grâce à tous les renseignements recueillis auprès des propriétaires, de revues, de livres ou tout autres, de ne pas laisser notre patrimoine tomber dans l'oubli. Si vous êtes propriétaire d'un moulin ou d'un château et que vous désiriez le voir activé et figuré dans mon blog, où que vous soyez en France, dites le moi, ce sera un but durant mes vacances, merci.
  • Contact

Recherche