Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 09:57

Né le 29/11/1951 à Vireux-Molhain (08 Ardennes), il faut bien avouer que l'om était un véritable cancre en classe. la seule école que j'aimais était bien l'école buissonnière. J'étais, et de loin, meilleur pécheur et chasseur qu'élève. Quelques semaines avant le BEPC,j'ai décidé de tout plaquer et de m'engager dans l'armée. Le 1er avril 1969 (ce n'était pas un poisson), j'ai donc signé un engagement de trois ans et je me suis retrouvé au 164ème régiment d'infanterie à Verdun.

Là, tout a changé pour moi, le cancre s'est mis à étudier: maths, français, géographie, la "science" militaire bien sur, tout m'interressait soudain...

A la fin de mes trois mois de classes, obligatoires pour un engagé, je me suis retrouvé à Carpiagne près de Marseille, comme éléve pilote de char. je n'ai malheureusement pas pu passer mon permis car trop grand de 3cm hi hi!! Retour donc à Verdun. Là, je passe et réussi mon examen pour devenir caporal. Je demande ma mutation à Lons le Saunier où, appuyé par un adjudant hyper sympa, je me verrai proposer un stage de radiotélégraphiste-phoniste à Metz. J'en repartirai 3 mois plus tard avec mon précieux examen en poche. Le CTE, (certificat technique élémentaire), me fit passer caporal-chef. C'était le début de la radio pour moi.

Quelques mois passèrent et comme la radio me passionnait, mes chefs me permirent de m'inscrire à la célébre école des transmissions à Agen (47) l'E.M.I.A.T. (Ecole Militaire Inter-Armes des Transmissions).

J'en suis ressorti avec mon CT1 en poche, (Certificat Technique 1er degrès), et par la même occasion, un galon de plus sur les épaules et une prolongation de deux ans sous les drapeaux.

Le sergent Godart était là, affecté au service des transmissions avec la responsabilité du FCI, réseau officiel interrégional de l'armée en ce temps là et à l'instruction radio du 60 ème R.I, caserne Bouffez à Lons le Saunier.

Je quitte l'armée en février 1974 avec la radio bien ancrée en tête mais a aucun moment, je ne penserai à devenir radio amateur. Mais Madame Cibie est là et m'accompagnera sur la route jusqu'en 2004, année où un cheval trop "amoureux" s'est cabré et est retombé sur moi, me broyant l'épaule droite et mettant ainsi fin à ma vie professionnelle.

Jusqu'au jour où, par hazard, il y a deux ans, je retrouve Laurent (alors F4FSC) qui me parle de sa passion de radio amateur et vlan!....c'était parti, il était intarissable sur le sujet! Passe ta licence Michel, tu verras, ça n'a rien à voir avec la cibie! Oui ok mais à 57 ans, on n'apprend plus comme à 20. Tant pis, allez, je me lance. Laurent me passe tout le programme mais la technique me rebute et j'arrête. De son côté, Laurent voulait passer F8 mais il lui fallait bien évidemment apprendre la graphie... 

A deux, c'est toujours plus facile et nous nous sommes mis ou remis au "boulot"    

Début février de cette fameuse année 2010, comme deux collégiens nous nous sommes donc rendus au centre d'examen à St André de Corcy d'où nous sommes ressortis avec notre non moins fameuse licence: Laurent F8FSC et Michel F8GGZ. 

BONHEUR!

 

Merci "mon p'tit Laurent"

  1910

Partager cet article

Repost 0
Published by f8ggz.over-blog.fr - dans Station f8ggz
commenter cet article

commentaires

lilian 30/09/2010 13:32


coucou
pas mal je viens de voir un peu ce que vous avez fait chez Mr (lol)
pas aussi la photo!
gros bisous a plus


f8fsc 24/09/2010 15:19


ah que de souvenirs avec cette fameuse journée ... surtout avec les papiers d'identité ....
merci à toi aussi pour le méga coup de pouce en graphie
et très content d'avoir pu te donné l'envie d'apprendre
73 laurent


Présentation

  • : Le blog de f8ggz.over-blog.fr
  • : Sans aucune prétention et le plus simplement possible, j'espère vous faire découvrir une infime partie du patrimoine châteaux, moulins, lavoirs ou autres que je puisse rencontrer lors de mes activations. En aucun cas je ne saurais prétendre être un connaisseur en la matière, j'essaie simplement, par la voie des ondes, par mon blog, grâce à tous les renseignements recueillis auprès des propriétaires, de revues, de livres ou tout autres, de ne pas laisser notre patrimoine tomber dans l'oubli. Si vous êtes propriétaire d'un moulin ou d'un château et que vous désiriez le voir activé et figuré dans mon blog, où que vous soyez en France, dites le moi, ce sera un but durant mes vacances, merci.
  • Contact

Recherche

Pages