Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 09:21

Moulin-du-haut-a-Arlay.JPG

Le moulin du Haut à Arlay, DMF 39-071,  activé le 17 décembre par Michel, F8GGZ/p au log et Claude, F5MCC/p au micro. 

 

 

Ce moulin date du XIIème siècle.Il appartenait, comme le moulin du milieu, ausx seigneurs d'Arlay.

 

Nous connaissons deux des meuniers qui ont exploité ces moulins, M. Galefin en 1269, lors de la construction du moulin du milieu et beaucoup plut tard, M. Claude Germain, en 1702.

 

Les deux moulins furent vendus ensemble le 21 octobre 1791, en indivis aux Sieurs Michel et Jeunet, qui en firent partage en mars 1793.

 

En 1845, le moulin du Haut appartenait à M. Lajeunesse, puis fut vendu à la famille Jaillot, qui le posséda de père en fils jusqu'à son achat, en 1923, par M. Noblesse.

 

M. Noblesse venait d'Ourroux sur saône, au sud de Châlon, où il possédait un moulin. Soucieux d'établir son fils cadet en transmettant à son fils ainé l'exploitation du moulin familial, c'est à Arlay qu'il trouva une possibilité d'acquisition à son goût en 1923. Et son goût n'était pas mauvais puisque sa fille, Madame Creusat, n'a pas abandonné le moulin, appréciant le charme qu'ont conservé ces bâtiments après cessation des activités industrielles.

 

L'immeuble principal, bâti tout au long de la rive gauche de dérivation de la Seille, comportait en aval les appartements du meunier, rez-de-chaussée et étage, et en amont l'atelier du moulin.

 

Toute la longueur est actuellement transformée en habitation pour madame Creusat et ses enfants, M. et Mme Monneret.

En face de l'atelier de meunerie, sur la rive droite du canal, est construit le moulin à huile, désaffecté, et entre les deux ouvrages étaient situées deux roues à aubes.

 

Tout le matériel de meunerie a disparu.

Un acte notarié possédé par Mme Creusat et daté de 1911, précise qu'avant l'arrivée de la famille Noblesse, ce moulin comportait deux roues alimentées par dessus, cinq paires de meules (dont deux à l'anglaise), un battoir à blé, une huilerie et une scierie. Cette scierie était située dans l'alignement du local d'huilerie vers l'aval. Dans cette énumération de matériel ne figure aucun appareil de bluttage. On peut donc en déduire que ce moulin, avant l'arrivée de la famille Noblesse, ne produisait que de la farine complète, sans tamisage.

 

M. Noblesse modernisa son moulin dans les premières années de son installation, entre 1923 et 1925, adoptant la technique, nouvelle à cette époque, qui remplaça les roues à aubes par des turbines et les meules par des broyeurs à cylindres metalliques et en y ajoutant un système de blutage perfectionné.

 

M. Noblesse installa dans son moulin une turbine, toujours en place et en état, un trieur à grains, trois paires de cylindres et un planishter. Grâce à une augmentation de production et un prix de revient rémunérateur, il put diversifié ses activités en installant une boulangerie industrielle au rez-de-chaussée de son appartement. Il livrait du pain assez loins aux environs d'Arlay et put même obtenir un contrat de fourniture à l'armée. Saluons en cette occasion la mémoire du fils de M. Noblesse, qui travaillait avec lui tout en se dévouant, dans la Résistance, à la cause des alliés. Il fut brutalement arraché à sa famille et termina son existance victime des nazis.

 

Notre meunier appela alors à lui pour le seconder son gendre, M. Creusat, militaire de carrière qui, prenant sa retraite, vint s'installé avec son épouse à Arlay, où il assura, après la mort de M. Noblesse, la survie du moulin. Il cessa ses activités aux environs de 1960.

Moulin-du-haut-a-Arlay--2-.JPG

 

Renseignements: HISTOIRE DES TROIS MOULINS D'ARLAY de Monsieur Pierre Jacob, publié par l'Association ARLAY-LOISIR et aimablement prété par Monsieur Galetti que je remercie vivement ici.

 

Photos: Michel f8ggz 

Partager cet article

Repost 0
Published by f8ggz.over-blog.fr - dans Moulins -Jura
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de f8ggz.over-blog.fr
  • : Sans aucune prétention et le plus simplement possible, j'espère vous faire découvrir une infime partie du patrimoine châteaux, moulins, lavoirs ou autres que je puisse rencontrer lors de mes activations. En aucun cas je ne saurais prétendre être un connaisseur en la matière, j'essaie simplement, par la voie des ondes, par mon blog, grâce à tous les renseignements recueillis auprès des propriétaires, de revues, de livres ou tout autres, de ne pas laisser notre patrimoine tomber dans l'oubli. Si vous êtes propriétaire d'un moulin ou d'un château et que vous désiriez le voir activé et figuré dans mon blog, où que vous soyez en France, dites le moi, ce sera un but durant mes vacances, merci.
  • Contact

Recherche

Pages