Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 11:28

Moulin-du-centre-a-Arlay.JPG

Le moulin du Milieu, activé le 24 décembre par Michel f8ggz au micro et Daniel f4gaf au log.

 

Nous savons qu'il fut vendu pendant la révolution, probablement par Mme de lauragais, en même temps que celui du Haut, aux Sieurs Michel et Jeunet, mais nous ne savons pas lequel de ces deux propriétaires, au moment du partage, prit possession du moulin du Milieu.

Mais nous savons que dans les années 1840, un conflit s'était déclaré entre M. Lajeunesse, propriétaire à cette date du moulin du Haut et M. Prudent, propriétaire de celui du milieu. M. Lajeunesse meprochait à M. Prudent de maintenir trop élevé le niveau de l'eau arrivant à son moulin. Il augmentait ainsi sa hauteur de chute et donc sa puissance disponible, mais du même coup provoquait une retenue au canal de fuite de M. Lajeunesse, ce qui diminuait le rendement de ses roues.

 

Le conflit fut réglé par un abaissement du déversoir situé en amont du moulin Prudent.

 

De 1895 à 1921, ce moulin devint la propriété de la famille Jaillot qui possédait déjà le moulin du Haut. En 1921, il fut vendu à Mme Robert, descendante de M. Abry d'Arcier.

 

Il se compose de deux bâtiments se faisant face de chaque côté du canal d'arrivée d'eau.

Sur la rive droite l'atelier de battage de la moisson, sur la rive gauche l'atelier des meules qui se prolonge, perpendiclairement au sens du courant, en habitation du meunier. Entre les deux bâtisses, comme pour le moulin d'en Haut, l'emplacement des roues à aubes. 

 

Dès 1895, ce fut M. Petitperrin, père de notre sympathique concitoyen d'Arlay, M. Ferdinand, qui fut meunier locataire jusqu'à sa mort en 1913. C'est grâce aux souvenirs d'enfance de M. Ferdinand Petitperrin que nous savons que ce moulin possédait trois roues à aubes à la partie inférieure desquelles l'eau était dirigée par des couloirs en maçonnerie dans lesquels la hauteur d'eau était réglée par des vannes. L'une commandait alternativement, par un système d'accouplement de deux demi-arbres, soit le battoir d'un côté, soit la meule à ma¨s de l'autre. Une deuxième roue commandait la meule à blé, la troisième une meule à céréales secondaires.

 

M. Petitperrin fut remplacé par M. Emile Bacheley qui assura le fonctionnement du moulin sans qu'aucune modification de soit apportée dans le matériel. Puis, en 1928, il quitta le moulin pour aller faire fonctionner celui du Bas, qui était à ce moment propriété de M. Chanussot d'Arlay, puis de M. Renard de Bletterans.

 

Pourquoi M. Bacheley a-t'l quitté le moulin du Milieu? Aucune confirmation n'en a été donnée, mais il semble que depuis cette date ce moulin ait cessé toute activité pour une raison que l'on peut deviner: son matériel était ancien, ses  roues en particulier étaient en mauvais état. (Les deux autres moulins étaient déjà équipés de turbines), nous étions en période de crise économique, il restait bien peu d'espérence pour l'avenir d'un troisième moulin à Arlay. dans ces conditions, il aurait été bien imprudent de réaliser des investissementsqui avaient peu de chance d'être rentabilisés. Mme Robert ferma donc son moulin, vendit son matériel, sauf les roues, et les bâtiments furent loués à usage d'habitation.

 

Lorsque M. Galeti acheta à Mme Robert, en 1968, les bâtiments et tous les ouvrages réalisés en vue de la dérivation et de la circulation des eaux, il reprenait un ensemble qui était resté 40 ans sans activité, et pratiquement sans entretien.

 

Il y réalisera un très important travail de rénovation en restaurant tous les ouvrages extérieurs, en aménageant l'atelier de meunerie en grande pièce de réception, agrémentée d'ailleurs de quelques vestiges qui perpétuent le souvenir des activités passées. Et puis il a conservé deux des anciennes roues à aubes, immobiles mais encore en place d'origine. L'une ,surtout, véritable pièce de musée, nous montre son système de rais composés de croisillons qui viennent se bloquer sur l'arbre de trnasmission, arbre de transmission qui n'est autre qu'un arbre bien équarri, venu tout droit du "Grand Bois d'Amont".

  Moulin-du-centre-a-Arlay--2-.JPG

 

Renseignements: HISTOIRE DES TROIS MOULINS D'ARLAY publié par l'Association ARLAY-LOISIRS et aimablement prété par monsieur Galetti que je remercie vivement ici.

Bravo et félicitations pour votre travail monsieur Galetti et merci de votre si sympathique accueil.

Photos: Michel f8ggz

Partager cet article

Repost 0
Published by f8ggz.over-blog.fr - dans Moulins -Jura
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de f8ggz.over-blog.fr
  • : Sans aucune prétention et le plus simplement possible, j'espère vous faire découvrir une infime partie du patrimoine châteaux, moulins, lavoirs ou autres que je puisse rencontrer lors de mes activations. En aucun cas je ne saurais prétendre être un connaisseur en la matière, j'essaie simplement, par la voie des ondes, par mon blog, grâce à tous les renseignements recueillis auprès des propriétaires, de revues, de livres ou tout autres, de ne pas laisser notre patrimoine tomber dans l'oubli. Si vous êtes propriétaire d'un moulin ou d'un château et que vous désiriez le voir activé et figuré dans mon blog, où que vous soyez en France, dites le moi, ce sera un but durant mes vacances, merci.
  • Contact

Recherche

Pages