Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 20:23

013.JPG

Le moulin de Blaine, activé le 3 janvier 2013 par Michel f8ggz/p sous la référence 71-037.

Ce moulin est situé sur une petite dérivation de la rivière Blaine. Rappel: à la jonction du bief de l'étang des Claies avec la Blainette (limite des communes de Châteaurenaud et de St Martin du Mont), la Blainette prend le nom de Blaine.

Il est réglementé par une ordonnance royale en date du 5 novembre 1845.

En 1847, le procès-verbal de recolement (état des lieux) prescrit au sieur Paquelier pour le moulin de Bleyne, situé sur la rivière de Bleyne ou Bleynette: Nous avons constaté que le seuil des vannes de décharge n'avait pas été changé et qu'il se trouvait à 2,84 mètres en dessous du bajoyer (mur de l'écluse) de rive gauche du vannage pris pour point de repère, que la hauteur des vannes de décharge étaient de 1,40 mètre au dessus du seuil et qu'elles avaient toutefois chacune 0,98 mètre de largeur. Toutes les conditions prescrites par l'ordonnance royale, étant conformes, le procès-verbal de recolement dressé pour servir ce que de droit et valoir.

Les statistiques de 1855 indiquent: Deux roues à olives et une roue à barils pour une chute de 1,50 mètre qui font mouvoir trois paires de meules pour la mouture: une pour le blé, une pour le maïs et une pour le menu grain, au sieur Paquelier Emiliand.

En 1876, il y avait deux roues à barils et deux roues à olives pour quatre paires de meules, dont une pour la mouture des gaudes.

A partir de 1900, furent installées une machine à vapeur et une rebatte qui écorçait l'orge pour la consommation humaine.

Au milieu du XXe siècle, ce moulin travaillait à plein. Un moteur à huile lourde de fabrication suisse fut installé. Sa puissance était de 35 chevaux pour 260 tours/minute. Il faisait tourner deux paires de meules artificielles.

En 1954, le moulin fut équipé d'une turbine d'une puissance de 25 chevaux de marque Camille Dumond (Pont-Saint-Uze, Isère). Elle faisait fonctionner deux autres paires de meules artificielles.

Les meuniers successifs depuis 1847 furent Emiliand Paquelier jusqu'en 1874, Pierre Nicolas, son fils Bertrand, son petit-fils Alphonse, enfin son neveu Rémy de 1949 jusqu'en 1971, date de l'arrêt définitif du moulin.

Actuellement, Rémy Nicolas a installé un vannage à crémaillère. Habitant sur place il a conservé une turbine couplée à une génératrice pour le chauffage de sa maison (arrêtée depuis quelques années maintenant en date de 2012). 

L'ensemble, moulin et habitation est entretenu dans un excellent état.

Merci M. et Mme Nicolas pour votre accueil et ce petit café de l'amitié.

014.JPG

Renseignements tirés du livre de Jean Brayard: "Le bassin de la Vallière, ses cours d'eau, ses moulins et leurs meuniers".

Photos: moi-même: Michel f8ggz.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by f8ggz.over-blog.fr - dans Moulins Dpts 71 à 80
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de f8ggz.over-blog.fr
  • : Sans aucune prétention et le plus simplement possible, j'espère vous faire découvrir une infime partie du patrimoine châteaux, moulins, lavoirs ou autres que je puisse rencontrer lors de mes activations. En aucun cas je ne saurais prétendre être un connaisseur en la matière, j'essaie simplement, par la voie des ondes, par mon blog, grâce à tous les renseignements recueillis auprès des propriétaires, de revues, de livres ou tout autres, de ne pas laisser notre patrimoine tomber dans l'oubli. Si vous êtes propriétaire d'un moulin ou d'un château et que vous désiriez le voir activé et figuré dans mon blog, où que vous soyez en France, dites le moi, ce sera un but durant mes vacances, merci.
  • Contact

Recherche

Pages