Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2016 5 15 /04 /avril /2016 09:49
Le barrage, le pont et la vanne à crémaillère sont les derniers vestiges du moulin de Parmoins.Le barrage, le pont et la vanne à crémaillère sont les derniers vestiges du moulin de Parmoins.Le barrage, le pont et la vanne à crémaillère sont les derniers vestiges du moulin de Parmoins.

Le barrage, le pont et la vanne à crémaillère sont les derniers vestiges du moulin de Parmoins.

Le moulin de Parmoins.
Il était situé sur un canal de dérivation de 50 mètres environ. Il se divisait en deux pour alimenter les tournants des deux bâtiments constituant le moulin. Le canal de fuite se jette dans la rivière directement après le moulin.
Description en 1853 par l'ingénieur des Ponts et Chaussées: "Le moulin de Parmoins est situé sur la Vallière à 2200 mètres du moulin de Chantemerle. Les deux usines sont séparées par une vaste prairie. Sur la rive gauche de la rivière, en amont du moulin de Parmoins, se trouve la prairie des Nièvres qui est dans le plus mauvais état. Elle est complètement transformée en marais et on reconnaît les traces d'une submersion permanente. Les fossés d'assainissement sont complètement envasés".
"L'usine présente deux ventelleries distinctes (groupe de vannes): celle de la rive gauche qui n'est occupée que par trois vannes motrices et celle de la rive droite qui se compose de cinq vannes de décharge. A cinquante mètres à l'amont de l'usine, on rencontre sur la rive droite du canal d'amenée un déchargeoir composé de quatre vannes. Le Sieur Duvernay place en outre des hausses sur ces vannes (ces hausses, petites vannes, sont appelées paletons). L'usine ne présente pas de déversoir régulateur."
En 1855: Moulin ayant quatre paires de meules qui sont mises en mouvement, à savoir deux par roues à barils et deux par deux grandes roues à aubes et un battoir à blé. Une chute de 1,60 mètre pour une force dynamique de 12 chevaux. Cette usine chôme quatre mois par an par manque et crues d'eau pour deux paires de meules sur quatre.
Il a été réglementé par un arrêté du 8 janvier 1857.
En 1874: à droite de la chambre du moulin sont les trois roues à olives, la chambre à battre avec les cylindres à l'étage. A gauche, deux roues à olives et une à barils. L'habitation de trois pièces en très mauvais état est séparée de l'usine.
Parmi les anciens meuniers, on trouve au milieu du XVIIIe siècle Jean-Baptiste Duvernay, né en 1779, Claude Duvernay, marié en 1802 à Sagy, Jean Duvernay jusqu'en 1880 puis monsieur Guinot et les frères jumeaux Bertrand et Jean-Marie Pont, nés à Sagy, le premier ira ensuite au moulin de Tortelet (Jura), le second au moulin de Grusse sur la Sonnette puis créera la minoterie Pont à Vincelles*, toujours sur la Sonnette. Les derniers meuniers de Parmoins sont Albert Vincent, qui finira sa carrière comme ouvrier au moulin de Chantemerle, et Célestin Bey qui arrêtera en 1941, date de la cessation d'activité du moulin.
Il n'existe actuellement plus aucun vestige si ce n'est le pont du canal ainsi qu'une vanne à crémaillère. En 1982, eurent lieu la réfection et l'allongement du seuil de décharge de la Vallière pour éviter les petites crues juste débordantes, par le syndicat de la Vallière.
* Minoterie Pont à Vincelles toujours en activité.

Renseignements tirés du livre de notre regretté ami Jean Brayard: Le bassin de la Vallière, ses cours d'eau, ses moulins et leurs meuniers.
Photos: Michel f8ggz.

Partager cet article

Repost 0
Published by f8ggz.over-blog.fr Godart Michel F8GGZ - dans Moulins Dpts 71 à 80
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de f8ggz.over-blog.fr
  • : Sans aucune prétention et le plus simplement possible, j'espère vous faire découvrir une infime partie du patrimoine châteaux, moulins, lavoirs ou autres que je puisse rencontrer lors de mes activations. En aucun cas je ne saurais prétendre être un connaisseur en la matière, j'essaie simplement, par la voie des ondes, par mon blog, grâce à tous les renseignements recueillis auprès des propriétaires, de revues, de livres ou tout autres, de ne pas laisser notre patrimoine tomber dans l'oubli. Si vous êtes propriétaire d'un moulin ou d'un château et que vous désiriez le voir activé et figuré dans mon blog, où que vous soyez en France, dites le moi, ce sera un but durant mes vacances, merci.
  • Contact

Recherche

Pages